Pour une Smart City participative et durable

Une innovation technologique et juridique indispensable

Téléchargez notre Livre Blanc
SmartCity ruled by blockchain

Avec le soutien de :

Chain Hero soutient civis-blockchain OpenFlow soutient civis-blockchain
Synox soutient civis-blockchain
ChainOps soutient civis-blockchain PlayItOpen soutient civis-blockchain

Avec le soutien de :

Montpellier soutien civis-blockchain Chain Hero soutient civis-blockchain
OpenFlow soutient civis-blockchain Synox soutient civis-blockchain
PlayItOpen soutient civis-blockchain ChainOps soutient civis-blockchain

Objectif : Structurer les Smart City

En 2050, les 2/3 de la population mondiale vivront en ville. Climat, écologie, justice sociale et solidarité, les grands défis sociétaux du 21ème siècle nous imposent une meilleure coopération au sein des villes entre citoyens, collectivités et entreprises. La blockchain offre des perspectives nouvelles pour cela. Adossée à des règles de gouvernance inclusives et un cadre juridique protecteur, la blockchain peut être la colonne vertébrale de la smart city de demain : participative et durable.

Blockchain
Sécurité et Confiance

Blockchain : Sécurité et Confiance

Structure décentralisée

Protection des données

L’utilisation de la blockchain permet de sécuriser et contrôler l’usage des données. De par sa structure même la blockchain et plus particulièrement la blockchain permissionnée assure intégrité et protection des données personnelles, en adéquation avec les nouvelles normes européennes RGPD.

Gouvernance maitrisable

Gouvernance maitrisable

La blockchain permissionnée est dirigée par l’entité qui dispose du rôle d’administrateur. Elle permet en effet de régir l’accès par les utilisateurs aux contrats et donc dans le cas de la smart-city, aux données. Ce rôle d’administration peut évidemment être divisé, délégué ou réparti pour créer des règles de gouvernance.

Traçabilité complète des transactions

Traçabilité complète des transactions

La blockchain est une base de données de transactions distribuée et sécurisée, construite par consensus, combinée à un système de contrats auto-exécutés régissant des transactions. Chaque transaction est exécutée et validée de façon à garantir sa validité, son intégrité et par conséquent, sa traçabilité.

Société Coopérative d'Intérêt Collectif

Structure décentralisée

Responsabilité morale

Une SCIC ou Société Coopérative d’Intérêt Collectif, est une coopérative de participation qui prend la forme d'une société anonyme ou d'une SARL à but non lucratif. Son objet est « la production ou la fourniture de biens et de services d’intérêt collectif qui présentent un caractère d’utilité sociale ».

Gouvernance maitrisable

Gouvernance partagée

La gestion est démocratique - « une personne = une voix » - et le mode de fonctionnement ne privilégie pas la lucrativité. L’entreprise appartient à la fois à ses salariés mais également aux bénéficiaires de l’activité (les clients, les usagers, les fournisseurs) et par une troisième catégorie d’actionnaires regroupant des collectivités locales, des bénévoles, des financeurs, etc.
Aucune de ces parties prenantes ne peut avoir la majorité, ce qui implique intrinsèquement un partage des pouvoirs.

Traçabilité complète des transactions

Transparence et confiance

La majorité du résultat étant affecté aux réserves impartageables, la SCIC garantie la recherche de l'intérêt collectif et se solidifie année après année. Une strucutre transparente et pérenne nécessaire à la confiance des utilisateurs de la Smart City.

Société Coopérative
d'Intérêt Collectif

Collèges de gouvernance et structure de la blockchain

colleges de gouvernance et structure de la blockchain

Cas d'usages

Preuve de domiciliation

Une utilisation plus sobre et plus responsable de la donnée qui débloque de nouveaux modèles économiques.
En effet pour souscrire à certains services, comme par exemple pour ouvrir un compte en banque, il est nécessaire de fournir un justificatif de domicile.
Ce peut être une facture téléphonique, une facture d’eau ou d’électricité. L’utilisation de ces documents prouvant l’adresse du domicile de l’usager implique donc de communiquer à ce tiers des informations privées et non pertinentes (telles que le montant de la facture, le n° de contrat, etc…).
L’utilisation de la blockchain permettrait dans ce cas au tiers de faire simplement une requête avec l’identifiant public de l’usager auprès du service d’eau, de téléphone ou d’électricité pour valider qu’il habite bien à l’adresse indiquée.

Confiance et maîtrise de l'usage des données

L'utilisation de la blockchain garantie la confiance entre tous les acteurs puisque les informations inscrites sur la blockchain sont par nature inaltérables. Elle garantie en sus une maîtrise de l’information puisque seule la preuve de domiciliation est communiquée.

Respect de la vie privée

L’implémentation du réseau blockchain nécessitera à chaque étape la validation des utilisateurs pour que des tiers accèdent à leurs données et une précision systématique des usages.

Nouveaux modèles

Les échanges de données à travers la blockchain introduisent de nouveaux modèles de valorisation des données. Le passage d’une économie de stockage à une économie de l’accès rend en effet possible de nouvelles formes de modèles d’affaire.

Maintenance du réseau routier

Un cas d’automatisation de processus de collecte, aide à la décision et sécurité.
Dans ce scénario, les flottes de véhicules des entreprises et des collectivités ou les usagers de la smart-city équipés de véhicules connectés (ou disposant d’un boîtier télématique) envoient les données issues de capteurs de mouvement pour identifier des déformations de la chaussée. Les services techniques pourraient alors disposer en temps réel d’une cartographie des zones sur lesquelles intervenir. Couplées avec des données d’accidentologie, elles pourraient permettre de définir les zones d’interventions prioritaires.

Confiance et maîtrise de l'usage des données

L’apport de la blockchain dans cet usage permettrait d’avoir une traçabilité complète de l’information et donc une confiance dans les données fournies.

Respect de la vie privée

La structure même de la blockchain imposera au service d’obtenir une autorisation explicite et révocable de chaque utilisateur pour communiquer ses données personnelles pour l’usage envisagé.

Accélérer l'implication éco-citoyenne

Des applications blockchain citoyennes pour mieux compter nos impacts, piloter nos politiques, valoriser l’engagement et inciter à l’action.
Le déploiement d'une infrastructure blockchain au sein des villes et métropoles peut aussi devenir une solution pour l'atteinte des 17 Objectifs de Développement Durable, promus depuis 2016 par les Nations Unies.
En effet, l’utilisation de la blockchain permet d’accélérer et d’améliorer de manière inédite la transparence et la collaboration des parties prenantes autour de projets à impacts sociétaux positifs. Des initiatives utilisant la technologies blockchain sont d’ailleurs déjà en places. Elles permettent de mieux impliquer les citoyens, commerçants, salariés dans le développement durable de la ville en valorisant leurs engagements et en les incitant à l’action.

Confiance et maîtrise de l'usage des données

Des données quantifiées, authentifiées et structurées sont collectées de manière automatique, pour une comptabilisation efficace et tangible des impacts liés aux comportements éco-citoyens.

Respect de la vie privée

Au travers de la blockchain, l’application n’accède qu’aux données personnelles strictement nécessaires à son fonctionnement, et avec l’autorisation de leurs propriétaires.

Nouveaux modèles

En permettant à des entreprises de l’économie sociale et solidaire et de l’économie d’impact de se connecter directement avec leurs parties prenantes, le réseau blockchain des smart-cities décuple leur capacité d’action pour l’intérêt collectif, et leur potentiel de création d’activité économique et d’emplois durables et non délocalisables dans les territoires.

Nos RDV

Assemblée Nationale
Paris, 23 mai

Colloque AVICCA
Paris, 30 mai

Les membres

Le bureau

Nicolas Merle Président civis-blockchain

Nicolas Merle

Aurélie Bayle Trésorière Civis Blockchain

Aurélie Bayle

Géraldine Mauduit Secrétaire Civis Blockchain

Sajida Zouarhi

Les actifs